CHAMONIX: visite de la ville et le parc animalier de Merlet | JOUR 3

Pour ce troisième et dernier jour dans la région de Chamonix, nous avons tout simplement décidé de profiter de la ville en elle-même. Nous flânons gaiement au travers des petites habitations typiquement montagnardes, des commerces aux allures de chalets et des terrasses baignées de soleil où trinquent de vieux amis.  Pour ma part, je trouve que cette ville a su garder toute son âme face au chant du tourisme de masse dû au Mont-Blanc et son gigantesque territoire destiné au ski, à l’alpinisme et aux sports extrêmes. Et oui, il ne faut pas oublier qu’il s’agit de la première station à avoir accueillie les premiers jeux olympiques d’hiver en 1924 ! Ce qui est d’ailleurs surprenant quand on se balade dans la ville, c’est de se rendre compte que nous sommes qu’une toute petite vallée encastrée parmi des géants de plus de 4000 mètres d’altitude. Avoir une telle vue, en permanence, sur l’un des massifs les plus connus au Monde est assez extraordinaire ! 

De plus, ce que j’adore par-dessus tout lorsque je suis à la montagne - au grand malheur de Jules, ce sont les magasins de souvenirs ! Je bave littéralement devant les mugs kitchs couleurs nappes, les plats à tartiflettes estampillés de marmottes, les breuvages étranges qui sont étalées entre les vaches de porcelaine et les boules à neige. Je retourne en avance, je veux tout acheter et ça me fait énormément de bien !

Vous croyez que c’est grave docteur ?

Nous ne sommes pas restés longtemps en ville, puisque nous souhaitions aller au parc animalier de Merlet, situé aux Houches, avant de reprendre la route le lendemain matin. A plus de 1500 mètres d’altitude, ce « parc d’immersion » vous plonge dans l’habitat naturel de plus de 80 animaux alpins. Vous l’aurez compris, si vous voyagez en famille avec vos petits bouts, il s’agira d’un passage obligatoire ! C’est sans clôtures, grillages et autres cochonneries que vous pourrez évoluer sur ce magnifique balcon bénéficiant d’une vue directe sur le massif du Mont-Blanc.

Il faudra toutefois garder un œil vif et une oreille tendue pour apercevoir les mouflons, cerfs, bouquetins et …marmottes ! Les animaux déambulent au gré de leurs envies et ont l’air de connaître par cœur les meilleures cachettes ! Personnellement, je n’ai pas vu ces dernières, et quelle déception pour mon petit cœur ! Mais, paraitrait-il qu’elles ne sortent que jusqu’à la fin de matinée avant qu’il ne fasse trop chaud et que le monde abonde. Alors, soyez matinal 😉 !