8h30. J’arrive au bureau où trône devant mon ordinateur Mike HORN : Conquérant de l’Impossible. Il me semble avoir été bien cernée au travail. Pour la première fois, au travers du livre relatant l’expédition ARKTOS – 20.000 kilomètres sur le cercle polaire arctique, je découvre et savoure les aventures de Mike Horn. Son nom ne m’était pas inconnu jusque-là. Je l’avais bien vu quelques fois au cours d’émissions télévisées telles qu’à l’état Sauvage ou The Island, et souvent, on m’en avait vanté les mérites. Toutefois, ne m’étant jamais réellement penchée sur le sujet, et l’imaginais autant aventurier qu’un certain Irlandais. Soit, quelqu’un de constamment suivit par ses caméramans et ingénieurs du son au cours d’opération de « survie ». Je suis plus partisane du «réel» que du sensationnel. Pour apprécier quelqu’un, j’ai besoin de me retrouver dans son personnage : humilité, ouverture d’esprit et empathie en sont les lignes directrices. Et Il y correspond en tout point.

MAIS QUI EST MIKE HORN?

Un Homme prédestiné à devenir un aventurier ?

Mike Horn est né en 1966 à Johannesburg, en Afrique du Sud. Fils d’une mère enseignante et d’un père directeur de lycée, rien ne le prédestinait à devenir l’un des plus grands aventuriers de notre temps. Il entame sa carrière en tant que lieutenant dans les forces spéciales sud-africaines où il connaîtra le bourbier angolais et le chant macabre des balles avant d’être diplômé en Sciences du mouvement humain. Plus tard, il reprend l’entreprise d’import-export en fruits et légumes de son oncle. Il aurait pu commencer une vie stable à ce moment-là. Son train de vie devenait confortable. Il achetait alors une maison, une belle voiture et les soucis financiers ne semblaient être plus que de simples chimères, mais…

mike horn aventurier amazonie
mike horn aventurier arktos arctique
mike horn aventurier arktos arctique

Prenez mes chers amis, je pars...

Toutefois, à 24 ans il décide de tout quitter. La routine monotone ne lui sied plus, il a besoin de plus. Il a besoin de sentir qu’il est en vie au cœur de « quelque chose » qui nous dépasse. Après avoir légué tous ses biens à ses amis, il s’envole pour Zurich. A cette époque, encore sous embargo, seuls trois pays accueillaient les Sud-Africains sans visa : l’Israël, l’Angleterre et la Suisse. C’est donc en Suisse qu’il parviendra à déposer son ancre et où il y rencontrera Cathy, celle qui deviendra son épouse, son « étoile du sud », et son principal pilier au cours de ses expéditions.

Je ne vous raconterai pas comment il est devenu l’Homme qu’il est aujourd’hui. Je préfère grandement vous laisser dévorer ses livres. C’est d’ailleurs « drôle » de s’imaginer le lire, au chaud, sous notre pilou-pilou pendant que lui souffrait le martyre d’horribles engelures liées au froid. Le décalage spatio-temporel est énorme.

Vers une ascencion physique & physiologique

A 52 ans, il aura alors passé la moitié de sa vie à réaliser de véritables exploits. De la traversée du Groenland, à l’ascension de 4 sommets de plus de 8000 mètres d’altitude sans oxygène : tout lui réussi. Je suis persuadée que, quelque part, quelqu’un veille très fort sur lui tant il enchaîne les exploits avec une facilité déconcertante. N’oublions pas sa descente de l’Amazone en hydrospeed ni même son tour du monde en suivant la ligne de l’équateur sans utiliser de véhicule à moteur. Entre chance, instinct, sens pratique et peut-être un peu de folie, Mike Horn vient à bout de toutes les difficultés.

Ses exploits ne s’expliquent, effectivement, pas uniquement de par ses compétences sportives. C’est son mental d’acier et sa philosophie de vie qui en ont fait un Homme hors norme. Mike Horn ne recherche pas la gloire, mais simplement à toucher le réel du bout des doigts au gré de ses aventures: la Nature autant rugissante que majestueuse et la compassion des Hommes. Amoureux des grands espaces, il tend à éveiller les consciences des générations futures sur la beauté de notre Planète, sur la nécessité de persévérer à la préserver et sur l’Humanité des Hommes.

 

mike horn aventurier des temps moderne expédition arktos en antarctique
mike horn expédition arktos en antarctique blog voyage
mike horn expédition arktos en antarctique

ET CE LIVRE ALORS ?

L'Expédition ARKTOS dans toute sa splendeur

A peine ce premier livre refermé, j’ai hâte d’entamer l’un de ses autres récits. Il relate ici son parcours de 20.000 kilomètres sur le cercle polaire arctique où il a « failli mourir dans l’eau glacée », où il a « senti les crocs des ours polaire » contre son visage et « survécu à des températures de moins soixante ». Lors de ce périple de 2 ans, Mike Horn a du user de stratégie pour s’accommoder aux changements de saison : voilier, kayak des mers, skis et traîneau en kevlar de 220 kilos pour transporter l’intégralité de son matériel. Enfin, lorsque toutes les bonnes conditions été réunies, il pouvait compter sur un cerf-volant pour le soulager du poids du traîneau. Rien n’a été laissé au hasard.

Un récit honnête et ludique

L’écriture simple et honnête de ce livre nous immerge totalement dans le froid polaire de l’arctique. Il nous semble presque pouvoir sentir le souffle roque des ours sur notre peau et entendre s’entrechoquer les packs qui se détachent de la banquise à mesure qu’approche le printemps. A l’heure d’aujourd’hui, le personnage de Mike Horn m’impressionne grandement. A mes yeux, il est devenu l’aventurier des temps modernes par excellence et je me rends compte que je n’avais qu’une infime idée de ce qu’il avait accompli. 

Une chose est certaine, j’aurais beaucoup appris à travers les pages de ce récit. Je ne connaissais strictement rien de l’arctique avant de l’ouvrir. Pourtant, j’ai désormais le sentiment d’avoir accumuler des connaissances géographiquemétéorologique et faunistique sur le sujet. En étant à la portée de tout le monde, il déclenche une soif insatiable d’apprendre.

L’expédition ARKTOS est un livre parfait pour les longues soirées d’hiver. Je ne sais pas vous, mais j’aime être dans les thèmes de la saison. L’hiver est propice aux récits du genre, aux livres philosophique et de réflexion, le tout, accompagné d’une touche de contes scandinaves. Je dois toutefois avouer, que l’Expédition ARKTOS, est mon favori de l’hiver 2018. Ainsi, je vous conseille de tout cœur de le lire. Il relate avant tout une véritable aventure Humaine qui nous rappelle quelle place nous occupons sur Terre. Alors maintenant…  

 

Cessez de dire « j’aimerais » et commencez maintenant avant qu’il ne soit trop tard. »

Mike Horn

mike horn aventurer expédition arktos

Pour aller plus loin...

Pour aller plus loin, j'ai également visionné son film relatif à l'expédition ARKTOS. Je ne l'ai pas regardé d'une seule traite. Mais, à chaque fois que j'achevais de lire un chapitre, j'en regardais un petit bout. Ça m'a permit, dans un premier temps, de faire fonctionner mon imagination avant de la remplacer par du concret. J'ai vraiment horreur de regarder les films avant les livres, mon plaisir en est totalement gâché. En faisant comme cela, j'avais le sentiment de participer également à l'aventure, de découvrir et d'avancer sur ces terres gelées en même temps que lui.

 
Suivez ses expéditions sur Instagram 😀 Image associée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *