Nous sommes tout juste 2 mois avant notre départ en Écosse. Mon Dieu ! Je ne tiens plus en place 😮 ! J’ai tellement hâte d’y être, mais en même temps, j’ai l’impression de n’avoir aucune prise sur mon programme, du fait que, nous partions pour un road-trip. J’ai toujours eu pour habitude d’organiser de A à Z mes voyages, sauf que cette fois-ci, le facteur « hébergement » reste en partie hors de ma portée, et, je peux vous assurer que c’est très frustrant ! Jules ne se tracasse pas autant et me dit que, dans le pire des cas, nous dormirons dans la voiture, puisque, le camping sauvage est totalement légal en Ecosse. Ce mois-ci, à M-2 nous avons donc…

 

RÉSERVER LA NUITÉE PRES DE L’AÉROPORT

en prévision du départ

Nous avons réservé notre appartement près de l’aéroport, enfin ! Je pense que nous aurons bien besoin d’un peu de répit après une semaine entière à dormir dans notre petite tente Queshua. J’ai bien évidemment choisi une belle chambre chez l’habitant avec des coussins en pilou-pilou ! Je dois l’avouer, je suis très faible face au pilou-pilou. Il n’y a rien de mieux que de se lover dans sa douce couverture après une longue journée pluvieuse à marcher dans les montagnes. Qui plus est, nous reviendrons du Cairngorm National Park, plus précisément Glen More, où nous irons à la rencontre d’une colonie de rennes. Ce moment me paraît déjà magique ! Cinq des six plus hautes montagnes du Royaume-Uni se trouvent à l'intérieur du parc, et il compte également 55 montagnes – « munros » supérieures à 3000 pieds.

 

bornwild born wild project morgan brechler nurture wilderness

 

RÉSERVATION DES ACTIVITÉS ET EXCURSIONS

Comme vu dans mon article précédent, il vaut mieux réserver en avance lorsque vous partez en Ecosse en haute-saison. Et cela, vaut aussi pour les activités et visites que vous allez réaliser au cours de votre séjour. De cette façon, pensez à réserver vos billets sur internet afin d’éviter les heures de queue interminables. J’ai l’impression que visiter l’Ecosse s’apparente à un véritable marathon, du fait, de sa richesse en termes de nature et de culture ! Ce serait donc dommage de perdre, dès le départ, du temps inutilement.

PISTAGE DES CAMPINGS

Nous avons délibérément choisi de ne pas réserver de campings afin de bénéficier d’une totale liberté de mouvement et de gestion du temps. Toutefois, grâce à la carte Michelin de l’Ecosse et mon ami Google Maps, j’ai répertorié tous les campings qui se trouvaient sur notre route afin que nous ne nous retrouvions pas dépourvus au moment venu. Vraiment, il ne sert à rien de réserver à l’avance – à l’exception des campings aux abords d’Edimbourg et du Loch Lomond, étant donné que la pratique est courante, et donc, les infrastructures nombreuses. Après il est évident que tous ne se valent pas. Je m’explique, certains proposent uniquement un bout de terre où planter votre tente (« a pitch »), mais ne disposent pas de réels sanitaires, exception faite de toilettes sèches. Alors que d’autres, sont des grands campings avec des immenses sanitaires plus propres que mon propre appartement !

bornwild born wild project morgan brechler nurture wilderness

PRÉPARATION DU NUMÉRIQUE 

A ce stade des préparatifs, j’aime déjà réaliser ma petite pochette qui contiendra tout le matériel numérique nécessaire à la bonne conservation des souvenirs :

Je possède un réflex Canon 100D, aussi appelé « le plus petit reflex du monde », et, il me suit absolument partout ! Ça fait tout juste 1 an que je l’ai, et, c’est déjà une grande histoire d’amour entre nous ! Je l’avais choisi pour deux raisons : sa tailleet donc son poids, et, sa capacité à filmer. Ce mois-ci je me suis fait un petit plaisir en acquérant une lentille grand angle sans prétention. Je n’ai pas réellement trouvé d’avis sur la toile en ce qui la concerne, mais, j’espère pouvoir réaliser de belles photos de paysages !

Qui dit numérique, dit également Go-Pro. Pour ma part, ce sera la Héro 4 qui sera de la partie ! Il y a peu, on me posait la question de l’utilité d’une Gopro pour partir en voyage, et comment vous dire… Elle me suit de partout ! En plus de sa petite taille passe-partout, elle est totalement waterproof et a une qualité image assez jolie. Qui plus est, j’aime le fait qu’elle puisse être accompagnée d’une perche pour pouvoir se filmer seuls ou à deux.

Le bloc d’alimentation : le must-have quand tu réalises un road-trip ! Pour notre part, il contient 5 charges et nous pouvons charger nos deux téléphones en même temps grâce aux ports USB qu’il possède. Il faut juste, bien veiller à ce qu’il soit chargé à fond lorsque vous partez !

Les adaptateurs 😉 ! La plupart des campings permettent de charger les téléphones dans les sanitaires ou des pièces qui leurs sont consacrés. Qui plus est, selon la voiture que vous lourez sur place, elle disposera de son propre port USB, ce qui vous permettra de charger tout en traversant les spectaculaires paysages des Highlands.

Les chargeurs de téléphone portable / d’appareils photos, le GPS, etc…

 

bornwild born wild project morgan brechler nurture wilderness
bornwild born wild project morgan brechler nurture wilderness
bornwild born wild project morgan brechler nurture wilderness

Et voilà, normalement, à M-2, nous sommes presque parés au décollage ! Il ne nous restera plus qu’à lorgner la Méteo et réfléchir aux vêtements qui rentreront dans nos valises 😉 ! Nous visons le minimum afin de ne pas nous encombrer inutilement. Je suis tout de même très fière de moi, car, d’année en année, ma valise semble plus légère. Lorsque la raison prend le pas sur le cœur ;).

 

Découvrez vite la suite du road-trip:

Édimbourg: jour 1 & jour 2

Arthur's Seat, the Kelpies & Stirling

Du Loch Lomond à Fort-William & l'île de Skye

L'île de Skye: la perle de l'Ecosse

The Cairngorms National Park

 

 

Une belle journée à vous mes cactus.

Lily.

2 thoughts on “Départ pour un road-trip en Écosse M-2 • Mois de Juin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *